La Fête de l'Humanité

ciné-archives
NOTRE CELLULE
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1954
    • Coloration
    • NB et Couleur
    • Son
    • Muet
    • Durée
    • 00:34:00
    • Réalisateur
    • Raymond BOSSOT
    • Format original
    • Film 8 mm
  • Film sur la cellule du deuxième arrondissement de Paris des Quartiers Vivienne-Gaillon réalisé par l'un de ses membres : Raymond Bossot. Ce documentaire amateur, bien filmé, donne à voir quelques activités et temps forts du militantisme de la cellule entre 1954 et 1956. Il vise aussi à mettre en valeur le travail des militants sur le terrain à travers ses résultats concrets, et en particulier à travers la campagne électorale des Législatives de 1956 et les bons résultats obtenus par le PCF (25,9% des suffrages, 150 députés) et ceux de la cellule dans son secteur où sont élus Marcel Cachin et Jeannette Vermeersch.

    Remise de cartes
    Celle-ci se déroule dans la salle au 1er étage du café Capoulade, rue Dussoubs.
    Les militants nombreux sont assis dans la salle et appelés à tout de rôle pour venir chercher leur carte. Cette remise est suivie par une projection du film : "La Terre Fleurira" d'Henri Aisner (1954), puis c'est "champagne, fête et bal". Une loterie a également lieu dans la soirée. Parmi les lots, des bijoux Burma (on est près de la place Vendôme) ; selon Bielka Mijoin, Burma en donnait quelqus-uns spécialement pour la loterie. Gilles Ségal fait un numéro de mime (il était membre de la cellule), les Frères ennemis font aussi un sketch. Des lots de tissu sont mis aux enchères ("des copains tailleurs à qui il en restait sur les bras", selon Bielka, "C'est ce qui faisait rentrer de l'argent dans les caisses").

    Réunion de la cellule
    Cette réunion a lieu dans l'appartement des Mijoin, 18 rue Daunou.
    Nombreux participants et discussion animée (mais muette)

    CDH (Comité de diffusion de l'Humanité)
    La vente de l'Humanité sur le territoire de la cellule. Les postes Huma - croisement rue Saint-Anne et rue des petits Champs. Gilles Ségal vend l'Humanité Dimanche (titre en Une : « 29 jours pour chasser la réaction du pouvoir »), Malvina en tournée rue Vivienne, rue de Richelieu, avenue de l'Opéra ; un autre CDH au porte à porte dans la rue Sainte-Anne (Une de l'Humanité dimanche : « Journée d'alerte à Constantine ». Monette et Bossot à leur poste.

    Distribution de tracts & impression du journal de la cellule
    A la bouche du métro Quatre Septembre, les militants distribuent un tract.
    Plusieurs tracts de la cellule sont présentés en gros plan : pour une réunion publique en présence de Gaston Auguet et Germaine Barjon, pour une grand meeting à la salle Wagram avec Raymond Guyot, Jacques Duclos, Henri Martin, Albert Ouzoulias et Mauricette Van Houtte.
    Puis présentation en Gros Plan de quelques brochures distribuées par la cellule : « Avec les vieux de France » (discours de Jacques Duclos), "La situation économique de la France" (Maurice Thorez), "Femmes de France, nos difficultés et nos intérêts" (Marcel Servin)...

    Impression du journal de la cellule « Le 4 septembre »- Rotative en marche.
    Présentation de plusieurs exemplaires du journal - Titres en Une : Va-t-on jeter sur le pavé 50 enfants du 13 rue Saint-Augustin ? - La Population travailleuse de nos quartiers veut que ça change (spécial élections) - Cessez-le-feu en Algérie !....

    Une série de plans courts cadre les enseignes des gros employeurs du secteur de la cellule : métropolitain (agents RATP), la Bourse, la direction des domaines, école de filles (personnel des écoles), la BNF, le crédit foncier de France...
    Le film montre encore quelques tracts distribués (journée de vente-exposition du livre marxiste au Vel d'Hiv le 17/3/1956...) puis passe en revue les autres actions de propagande de la cellule : le porte à porte (une main glisse un tract sous un paillasson), le boîtage (dans les boîtes à lettres) et l'affichage.

    Campagne électorale et meeting de quartier
    Plans sur les affiches électorales pour les législatives de 1956 (Marcel Cachin conduit la liste du 2ème secteur) - Affichette pour prévenir du passage à la radio de Duclos le 29 décembre 1955.
    Autres affiches : pour les mal logés, les sans logis - « Les communistes ont été les seuls à demander dès 1947 la fin de la guerre en Indochine »...
    Meeting électoral de quartier le 17 décembre 1955
    A l'école de garçons du 6 rue de Louvois, en présence de Albert Ouzoulia et Justine Mayeu (Les images du meeting sont sous-exposées). Allocution et plans de la salle.
    Une de l'Humanité au lendemain du scrutin du 2 janvier : « Éclatant succès communiste ». Jeannette Vermeesch et Marcel Cachin sont élus dans le 2ème secteur.

    Fête de l'Humanité 1956
    En couleur. gros plans sur les slogans des stands : « Vers une France socialiste », « Pour une politique de grandeur nationale », « Comme en 1936 l'unité entre communistes et socialistes », « Paix en Algérie », « Négociation en Algérie »,
    Cartons : « Adhérez », « Faites comme lui ! » Un jeune homme remplit son bulletin d'adhésion. Gros plan sur une carte du PCF de 1957.
    Carton : Fin.

    Générique & cartons : Les Communistes des Quartiers Vivienne-Gaillon - vous présente (sic) - Notre cellule - Vive le parti. A la remise des cartes - On s'amuse à la joyeuse goguette - Mercredi 21 ? Réunion - Avec les vendeurs de l'Humanité - Les militants à l'oeuvre et... Les Résultats - Au meeting électoral du quartier - Victoire aux élections - Venez avec nous - Adhérez - Faites comme lui ! - Fin.
    Lieux et monuments : Paris 2nd arrondissement, quartiers Vivienne-Gaillon, rue Dussoubs, rue Vivienne, rue Richelieu, avenue de l'Opéra, rue Saint-Anne, place du quatre septembre, café Capoulade, école de la rue de Louvois, Vincennes.
    Membres de la cellule, par ordre d'apparition : Les Brosset, Paulette Nouet, Marcelle Petiot (dite « Malvina »), Jacques Petiot (dit « Toto », son mari), Gaston Auguet (qui fait le discours), Jacques et Sarah Hauboin, Monette Petit, Roubéka, André et Adèle Mijoin (André était le secrétaire de la cellule), Henri Kornovski, Suzanne et Pierre Loï, Jean Rozin, Eddie Eczstein, Denise Martin, Ita Mijoin, la chanteuse...?, le mime Gilles Ségal, Les Frères Ennemis (n'étaient pas membres de la cellule), Fernand Constant, André Arnault...

    Notes : Raymond Bossot n'était pas exactement un amateur puisqu'il était photographe de profession.
    Ce film a été déposé à Ciné-Archives par Bielka Mijoin, dont le père, la mère et la sœur étaient membres de la cellule. Son père, André Mijoin, en était alors le secrétaire.


    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, Forum des images.
  • Activités militantes (pétition, tractage, affichage, CDH...) - Comité de diffusion de l'Humanité - Duclos Jacques - Guerre d'Algérie - Guyot Raymond - L'Humanité (journal) - L'Humanité Dimanche (magazine) - Militantisme - Thorez Maurice - Vermeersch Jeannette
Powered by diasite