Guerre d'Espagne

ciné-archives
COEUR D'ESPAGNE
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1937
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:16:00
    • Réalisateur
    • Herbert KLINE
    • Format original
    • Film 35 mm
  • La guerre d'Espagne sous différents angles : les conséquences des bombardements sur les populations civiles, le rôle des paysans, le courage des soldats républicains et des Brigades Internationales et l'aide médicale américaine...
    Après des panoramiques sur Madrid en ruine, des plans sur des enfants en train de jouer, une séquence sur les paysans aux champs et des vues d'avions, Cœur d'Espagne reconstitue l'horreur des bombardements par des images de cadavres d'enfants, de cercueils et de ruines, tout en utilisant tous les ressorts d'une bande-son très suggestive (hurlements et pleurs de femmes, explosions et sirènes...). Une partie de la population est obligée de se terrer et de survivre dans des grottes.
    La seconde partie du film est consacrée à la contre-offensive des républicains et à l'héroïsme des combattants (plans sur le cimetière des Brigades Internationales, le commandant Enrique Lister et ses troupes, scènes d'assaut et de combats)...
    Le troisième volet de Cœur d'Espagne présente l'aide médicale américaine: ambulance, médecin, hôpital, institut du sang hispano-américain où la population fait la queue pour offrir son sang. On aperçoit au sein de l'hôpital américain de nombreux hommes mutilés (entre autres soignés par une jeune infirmière noire), ainsi que des femmes et des enfants blessés...

    Cette version incomplète de Cœur d'Espagne - il y manque la fin - reste néanmoins d'une grande efficacité. La beauté de certains plans, l'utilisation de la musique, la sobriété du commentaire et le rythme interne de ce documentaire de propagande en font une forte œuvre cinématographique.
    Réalisé en coopérative par un collectif de cinéastes de gauche américains, Cœur d'Espagne fut distribué en France par les réseaux communistes (notamment à Lyon en 1937/38).

    Générique : La centrale sanitaire internationale, 38 rue de Chateaudun Paris, Présente
    Collaboration : Comité Canadien d'Aide à l'Espagne et du Bureau Médical Américain à l'Aide de la Démocratie Espagnole.
    Musique : Alex North
    Commentaire : Herbert Kline et David Wolf
    Production : Frontier Films
    Adaptation française : Martial-Dreyfus
    Distribution : Ciné-Liberté

    Découpage : Madrid en ruine et la vie dans Madrid / banderole "Nuestra causa es la causa de toda la humanidad avanzada y progresiva" / après le travail, la préparation militaire / enfants qui jouent à la guerre dans les tranchées / derrière le Front, les paysans sèment, les enfants jouent mais "arrivent les avions mercenaires"... / bombardement / gens qui courent dans les abris / incendies / sirènes / cris. Le lendemain, des ruines / une grande affiche avec l'empreinte d'une main et sur un fond de ruines "Paso el Fascismo" / cercueils / population effondrée / on sort un enfant mort des décombres, puis un autre / des civils se sont réfugiés dans la montagne et vivent dans des grottes / cimetière des volontaires des Brigades Internationales / soldats des Brigades / formation d'une armée populaire qui lutte sur les Fronts d'Espagne / combat / blessés / hôpitaux / Institut de transfusion sanguine hispano-américain.


    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives françaises du film, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
  • Antifranquisme - Bombardement - Espagne - Hurwitz Léo - Kline Herbert - Lutte anti-franquiste