Guerre Froide

ciné-archives
DISCOURS DE GABRIEL D'ARBOUSSIER AU PREMIER CONGRÈS MONDIAL DE LA PAIX
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1949
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:02:00
    • Réalisateur
    • Louis DAQUIN
    • Format original
    • Film 35 mm
  • Face à la caméra, Gabriel D'Arboussier prend la parole pour rendre hommage à tous les peuples qui mènent un combat pour leur émancipation à travers le monde. Il met l'accent sur les « peuples coloniaux qui savent aujourd'hui qu'ils constituent la force dominante de cette période ». Il évoque ensuite un « magnifique congrès de la paix », « image vivante de cette force ».

    Ce court document a sans douté été tourné comme élément d’insert en vue d’être intégré au film qui devait retracer le 1er congrès mondial des partisans de la paix. La version longue de ce film est « La Bataille de la Paix », la version courte en est « 1er congrès des partisans de la Paix – L’Oiseau Blanc » ; il existe aussi « Meeting à Buffalo » centré sur le meeting de clôture du congrès.

    Né au Soudan français (actuel Mali), aristocrate (et français) par son père, gouverneur des colonies, africain par sa mère, Gabriel D'Arboussier (1908-1976) a entamé une carrière d'administrateur des colonies au Sénégal à la fin des années 1930. En 1945, il est élu député à l'Assemblée nationale constituante où il représente le Moyen-Congo (actuel Gabon). D'Arboussier œuvre alors pour l'émancipation des colonies: il est à l'initiative de plusieurs lois qui donnent de nouveaux droits aux peuples colonisés. N'étant pas été réélu député en juin 1946, il représente dès 1947 la Côte d'Ivoire à l'Assemblée de l'Union française et devient vice-président de cette assemblée jusqu'en 1951. Secrétaire générale du Rassemblement démocratique africain, D'Arboussier poursuit son combat pour l'émancipation des colonies pendant les années 1950.
    En avril 1949, Gabriel d'Arboussier participe au 1er congrès des partisans de la paix qui se déroule à Paris ; membre du comité permanent des partisans de la paix, puis vice-président du conseil mondial de la paix, il s'investit dans le Mouvement de la paix tout au long des années 1950.
    Président du Grand Conseil de l’Afrique occidentale française (AOF) de 1958 à 1960, Gabriel d’Arboussier poursuit sa carrière politique après l’indépendance des colonies africaines en tant que ministre de la justice au Sénégal (1960-1962). Il entame ensuite une carrière de fonctionnaire international, à l’UNESCO, à l’ONU, puis comme Ambassadeur du Sénégal, en France et en RFA.

    Production : Procinex


    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives françaises du film, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, Forum des images
  • Anti-colonialisme et guerres d'indépendances - Daquin Louis - Guerre Froide - Mouvement de la Paix, pacifisme
Powered by diasite